La réalisatrice

Cinéaste ainsi que chercheuse-enseignante en sciences sociales et en cinéma, née en 1982, Manon Ott vit et travaille à Paris.

En parallèle de ses projets artistiques et de recherche, elle enseigne la photographie, le cinéma et les sciences sociales (sociologie/anthropologie visuelles) à l’université, notamment celle d’Evry-Paris Saclay.

Auteure de plusieurs films (Yu, Narmada, De cendres et de braises,…) diffusés dans de nombreux festivals en France et à l’étranger, ainsi que de plusieurs livres de textes et de photographies (De cendres et de braises, Voix et histoires d’une banlieue populaire aux éditions Anamosa (2019); Birmanie, rêves sous surveillance aux éditions Autrement (2008) co-écrit avec Grégory Cohen), elle est également membre de plusieurs collectifs ou revues de cinéma, dont l’ETNA, un atelier de cinéma expérimental, ou encore la Revue Documentaires.

Depuis 2010, elle travaille avec les habitants des quartiers HLM de la ville des Mureaux en région parisienne, où elle a aussi habité. Elle y réalise avec eux De cendres et de braises (2018) et collabore au film La cour des murmures (2017) de Grégory Cohen, entre fiction et documentaire, sur les jeunes et l’amour dans la cité.

Sélectionné dans de nombreux festivals et primé au festival Les Écrans Documentaires (Prix du Jury et Prix du Moulin d’Andé) ainsi qu’au festival Filmer le travail (Prix « restitution du travail contemporain »), De cendres et de braises est son premier long métrage. Comme ses précédents films, à la fois politiques et poétiques, il explore un territoire en marge, à la rencontre de ceux qui l’habitent, cherchant dans le cinéma un moyen de faire résonner autrement leurs paroles et leurs histoires.

En parallèle de la sortie du film en salles, le livre De cendres et de braises, Voix et histoires d’une banlieue populaire vient de paraître aux éditions Anamosa. Il restitue les rencontres et la recherche de terrain réalisée pendant plusieurs années dans les quartiers des Mureaux pour préparer le film.

Son film et son livre sont issus d’une recherche de doctorat, entre sciences sociales et cinéma, recherche et création, intitulée « Filmer/Chercher » (thèse soutenue à l’Université d’Evry Paris Saclay en 2019).

FILMS

Yu, documentaire, vidéo, noir & blanc, 20 min, 2008 (Cinéma du réel, ForumDoc,…)
Narmada, documentaire co-réalisé avec Grégory Cohen, super 8 mm, couleur, 43 min, 2012 (Festival de Rome, IndieLisboa, Festival Jean Rouch, Etats Généraux du Film Documentaire de Lussas, Festival du Film d’Environnement, WorldFilms,…)
La cour des murmures de Grégory Cohen (collaboration artistique), fiction/documentaire, vidéo, couleur, 49 min , 2017 (Rencontres du moyen métrage de Brive, Ecrans Documentaires,…)
De cendres et de braises, documentaire, noir & blanc, 73 min, 2018 (Visions du Réel, Entrevues Belfort, Sheffield DocFest, DokLeipzig, DMZ Docs Corée, Etats Généraux du Film Documentaire de Lussas, Ecrans Documentaires, Filmer le travail,…etc)

LIVRES

De cendres et de braises, Voix et histoires d’une banlieue populaire, un livre de Manon Ott, Editions Anamosa, 376 pages, 2019
Birmanie, rêves sous surveillance, un livre de Grégory Cohen et Manon Ott, Editions Autrement, 276 pages, 2008

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :